Links teis
Confidencial

Subscrever Newsletter

Comunicados

14 de Julho

Frente de Libertao do Enclave de Cabinda - Assina: Jol Batila

COMUNICADO

FRENTE DE LIBERTAO DO ENCLAVE DE CABINDA

DEPARTAMENTO DAS RELAES EXTERIORES

DES ACCORDS QUI RISQUENT DENTRAINER LA GUERRE CIVILE AU CABINDA

Du 11 au 15 juillet 2006, Brazzaville au Congo, le gouvernement angolais et le Faux Gnral Antonio Bento Bembe ont sign des accords de paix au Cabinda. Antonio Bento Bembe est un ancien homme de troupes de larme portugaise, bizarrement nomm Gnral par larme angolaise, une arme dans laquelle il na jamais appartenu. En ne voulant signer quavec Monsieur Antonio Bento Bembe, lAngola est en train dimplanter les bases dune guerre civile au Cabinda.
Et si ctait lobjectif ?
En trente annes de lutte contre loccupation militaire angolaise, la rsistance cabindaise a vu natre une multitude de tendances autour du Front de Libration de lEnclave du Cabinda, le FLEC. Malgr leurs divergences, il ny a jamais eu de conflits entre Cabindais.
Or depuis des annes le Faux Gnral Bento Bembe travaille pour le gouvernement angolais, qui le paie pour saboter la lutte au Cabinda. Il na jamais reu aucun mandat du peuple cabindais.

Aujourdhui, au moment o la communaut internationale sintresse au problme du Cabinda, lAngola se presse de faire signer des accords avec son collaborateur Bento Bembe.

Au-del de la corruption, cest une haute trahison pour notre cause et notre peuple. Le Faux Gnral Antonio Bento Bembe propose aux Angolais plus que ce quils attendaient. Le Statut Spcial signe lintgration totale du Cabinda dans lAngola dans le but de corriger et de lgitimer lannexion du Cabinda lAngola de 1975, acquis lors des accords dAlvor avec le Portugal, que les Cabindais nont jamais accept.
Avec largent pay par le gouvernement de lAngola, le Faux Gnral Bento Bembe, utilisant les instances juridiques du FLEC, fait la propagande du gouvernement angolais et mne une campagne pour discrditer et dstabiliser la rsistance cabindaise.

Sil y a des Cabindais qui pensent quil suffit de signer avec les Angolais pour que la paix revienne, ils se trompent. De mme que des chefs coutumiers ont t conduits de force Brazzaville pour former la dlgation cabindaise pour la signature des accords avec le faux Gnral. Cest un simulacre daccords.
Chers compatriotes ne vous laissez pas entrans dans les intrts de Bento Bembe. Le gouvernement angolais trane une pine sous le pied, cest le conflit au Cabinda. Ils veulent simplement dtourner les ngociations venir avec le FLEC sur le plan international. Le peuple Cabindais avec toutes ses instances, la Socit Civile et lEglise, soppose fermement lintgration de son pays lAngola. Nous continuerons lutter pour sa libration. Il ny aura de paix quavec limplication de la Communaut internationale.

La question du Cabinda est laffaire de lOrganisation des Nations Unies, de lUnion Africaine et de la Communaut Internationale. Il y a des termes juridiques qui sappliquent la question du Cabinda. Il faut relire lhistoire de ce pays, considrer la dimension gopolitique et la question des Droits Humains, car Cabinda avait t annex arbitrairement par lAngola, et priv de tout ses Droits.
Sur ce point, le Conseil des Nations Unies pour les Droits de lHomme vient dadopter une rsolution le 29 juin 2006 Genve sur les Droits de tous les peuples Autochtones sous la domination coloniale ou nocoloniale (ce qui est le cas du Cabinda) daspirer la libert. Cest une rsolution qui vient confirmer encore une fois le Droit lautodtermination pour tous les peuples. Cette rsolution sera prsente la prochaine Assemble Gnrale des Nations Unies pour sa ratification.
Cest pour cela que lAngola, oppos la charte du Conseil des Droits de lHomme, cherche manipuler lopinion internationale, pour lgitimer loccupation militaire entache de massacres humains de destructions massives au Cabinda, en faisant signer des accords fictifs.

On ne peut bannir du jour au lendemain, pour quelque million de dollars reus, trente annes dhistoire sanglante, de milliers et de milliers de morts, de vies de misre des annes durant vivre dans les forts pour de milliers dhommes et femmes rduits ltat animal ; oublier plus de 150 villages incendis, disparus de la carte du Cabinda.

La vie quotidienne est endeuille de meurtres, de viols de femmes et de petites filles en toute impunit. Si vous voulez comprendre et voir les souffrances du peuple du Cabinda, nous vous convions visiter le site www.cabinda.skyblog.com
Nous demandons la communaut internationale dintervenir, pour que Cabinda ne soit pas hypothqu une seconde fois, dans la perspective dune guerre civile.
Le FLEC est ouvert au Dialogue et des Ngociations avec lAngola dans les rgles du Droit international.


Contact : mbandurefugies@yahoo.fr


Fait Paris, le 14 juillet 2006


Dr Jol BATILA
(Chef du Dpartement des Affaires Etrangres)


Le Front de Libration de lEnclave du Cabinda (FLEC)
Nkoto Likanda (Le Conseil Suprme du peuple Cabinda)

(c) PNN Portuguese News Network

2006-07-14 09:08:54

MAIS ARTIGOS...
  Associação Tratado de Simulambuco
  FLEC - Assina: Nzita Henriques Tiago
  FLEC - Assina: António Luís Lopes
  FCD - Assina: André Kuango
  FLEC - Assina: Martinho Lubango
  FLEC - Assina: Henriques Tiago Nzita
  FLEC - Assina: Isaïas Abdengo Mabiala e Antoine Nzita Mbemba
  Associação Tratado de Simulambuco
  FLEC - Assina: Joel Batila
  COMUNICADO / NECROLOGIA
  Assina: Raul Danda
  Conferência de Agostinho Chicaia

Comentrios

Nome:

E-mail:

Comentrio:


Comentrios
  
alexandre fernandes li-ongo kasu  2011-09-22 20:08:33
aos colonos angolanos e companhias estrangeiras que apoiam-no a discriminar os kabindeses, informo: em comemoracao da data efemeride de 29-09-1883, alusiva a assinatura do tratado de Chinfuma entre Kabinda e Portugal, eu estarei, no largo primeiro de maio, situado na cidade metropolitana de Luanda, as 12 h, para realizar uma marcha contra a colonizacao angolana imposta ao territorio de Kabinda.

PROVRBIOS
"Kupdi tmuka ko: Nti ava kamnina."
(Ningum pode arrancar: A rvore (adulta) que j tem razes.)
Outros
Relatrio da Mpalabanda 2005 (pdf)

Relatrio da Mpalabanda 2004 (pdf)

Entrevista de Dom Duarte ao IBINDA.COM
Cartoon
Hospedagem de Sites Low Cost Jornal Digital Luanda Digital Bissau Digital Jornal de São Tomé Timor Leste Cabo VerdeMaputo Digital
Not�cias no seu site Recrutamento Estatuto editorial Ficha técnica Contactos Publicidade Direitos autorais