Links teis
Confidencial

Subscrever Newsletter

Comunicados

27 de Dezembro de 2006

FLEC - Assina: Joel Batila

Comunicado do Secretrio Geral

COMMUNIQUE DE PRESSE

AU CABINDA L'ARMEE ANGOLAISE CONTINUE SES MASSACRES CONTRE LA POPULATION SANS DEFENSE, AVEC LA COMPLICITE DES SOCIETES PETROLIERES ETRANGERES ET DE CERTAINS ELEMENTS DU HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES POUR LES REFUGIES (H.C.R.).

La direction du Front de Libration de l'Enclave du Cabinda (FLEC) exprime son indignation sur la continuation du GENOCIDE programm de l'arme angolaise avec la complicit des socits ptrolires trangres et quelques lments du HCR qui se trouvent dans les pays voisins.

Cependant que l'Angola continue manipuler et tromper l'opinion publique internationale en leur nourrissant la propagande mensongre sur la paix retrouve et la cessation des hostilits au Cabinda. Au mme temps le Gouvernement angolais continue dployer un nombre croissant d'effectif militaire partout dans toutes les rgions surtout dans celles du centre et du nord du Cabinda, notamment: DINGE, NKUTU, MBUKU NZAU, BELIZE,LUADI et MICONGE o il y a une grande fore concentration de militaires. On y dnombre un grand nombre de villages compltement dtruits et rays de la carte du Cabinda. Les populations n'y sont pas autorises d'aller chercher la nourriture dans leurs plantations sans qu'elles soient accompagnes par des militaires angolais.

Aprs la signature des soit disant accords de paix avec le groupuscule d Antonio Bento Bembe du 1er Aout 2006 dont le FLEC, la Societ Civile, l'Eglise et toute la population ont dnonc en bloc sur le fondement de ces accords qui n'taient qu'une tricherie et manipulation du pouvoir du MPLA. Suite ce refus du Peuple Cabindais, l'arme du MPLA multiplie les massacres, le pillage des villages et arrestations de jeunes et vieux qu'ils obligent par force de rejoindre le groupe de Bento Bembe notamment les lments d'ex-FLEC Rnov que les militaires angolais utilisent comme guide la chasse des lments de la Rsistance cabindaise. Donc Antonio Bento Bembe a sign des accords pour exterminer son propre peuple avec la complicit de ses patrons nazis angolais.

Curieusement, cependant que l'arme angolaise continue son OPERATION DE NETTOYAGE au Cabinda avec la complicit des compagnies ptrolires, et sur le plan international, avec les billets verts en provenance du ptrole du Cabinda, elle a pu corrompre quelques chancelleries et gouvernements de plusieurs pays de ne plus accorder l'asile politique aux rfugis cabindais parce que le problme cabindais n'existe plus comme prtexte! Dans la mme logique, Certains lments du Haut Commissariat des Nations Unies (H.C.R.) prsents dans les pays limitrophes du Cabinda, aprs plusieurs annes et mois d'oprations d'intimidation et menaces menes par les soldats angolais et responsables congolais sous caution des lments du H.C.R. sont senss protger ces pauvres rfugis rsidant dans les diffrents centres de rfugis au Congo Brazzaville notamment dans les rgions du Kouilou et Niari, suite la pression, des menaces et intimidations exerces sur eux de rentrer au Cabinda par force; corrompus par le pouvoir angolais, les lments du H.C.R a pu cder aux billets verts en sacrifiants ces pauvres cabindais l'autel au profit des intrts des ptroliers et angolais. Nous vous informons que nous connaissons nominativement ces lments du HCR qui ont failli leur noble mission.

Au moment o nous parlons, depuis hier Mardi 12 Dcembre 2006, plusieurs camions sont utiliss pour transporter par force les rfugis Cabindais vivant dans la Rgions de KOUILOU notamment dans le Centre de rfugies de KONDI MBAKA 40Km de POINTE-NOIRE et d'autres refugis qui se trouvent prs de la frontire de Massabi. Les responsables de cette opration l'ont maquill sous le titre pour tromper l'opinion publique internationale: RETOUR VOLONTAIRE. Malgr la dcision de la Runion de Genve du Janvier 2004 et de cette anne 2006 au sujet du retour des Rfugis cabindais. Selon cette dcision qui stipule que les refugis ne doivent pas subir une pression de rentrer au Cabinda, car la guerre continue et il n'y a pas de scurit. Mais comme l'Angola tout prix doit justifier qu'il n y a plus des refugis cabindais l'extrieur pour justifier le simulacre des accords de paix signs avec Bento Bembe qui a du mal satisfaire les engagements qu'il a pris auprs de ses allis angolais, voil c'est pourquoi ces oprations auxquelles nous assistons auijourdhui ont t minutieusement prpar au consulat angolais Pointe Noire qui est devenu une plaque tournante de la nouvelle stratgie pour accentuer le gnocide du peuple cabindais. Plusieurs runions se droulent dans le consulat avec la participation active de certains lments du HCR, des lments cabindais corrompus, du MPLA, notamment Andr KOUANGO, Antonio Vicente et Diedon KIBANGOU sont chargs d'accueillir ces rfugies au Cabinda pour satisfaire leur complices angolais de leur sale besogne.
Pourquoi la Communaut Internationale est totalement indiffrente au drame du Peuple Cabindais que Le Front de Libration de l'Enclave du Cabinda (FLEC) d'une volont tacite de non assistance un peuple en voie d'extermination.

Le FLEC demande d'arrter ce retour des refugis cabindais dans leur pays d'origine car il y a encore la guerre sur ce territoire. Et l'ONU doit prendre ses responsabilits et assurer la protection de ces rfugies qui sont en danger de mort.

A ce jour moins de 80 cabindais ont t dports de force vers le Cabinda, notamment en faiant des promesses aux jeunes quil auront par la suite des bourses pour aller faire des tudes en Europe . Ce qui est bien sr totalement faux. Nous savons que ces cabindais seront de retour dans les mois qui viennent et rejoindront leur camp de refugis o ils seront en scurit.

Cette politique mene par le pouvoir du MPLA na donn aucun rsultat, la preuve Le Gnral Sanjar a t dmis de ses fonction et a t remplac par le Gnral Jorge Barros Ngutu, qui dsormais est le nouveau Chef dEtat Major et bien sr pour une autre politique qui sera plus froce pour le Cabinda.

Que la Communaut Internationale fasse pression sur le Gouvernement du MPLA qui doit respecter les accords internationaux dont il est signataire et qu'il accepte de ngocier avec les Cabindais sans exclusion, pour trouver une solution pacifique au conflit qui oppose depuis plus de 30 ans le Cabinda l'Angola.

Dr.Jol BATILA
Secrtaire Gnral du FLEC

(c) PNN Portuguese News Network

2006-12-28 14:52:03

MAIS ARTIGOS...
  Associação Tratado de Simulambuco
  FLEC - Assina: Nzita Henriques Tiago
  FLEC - Assina: António Luís Lopes
  FCD - Assina: André Kuango
  FLEC - Assina: Martinho Lubango
  FLEC - Assina: Henriques Tiago Nzita
  FLEC - Assina: Isaïas Abdengo Mabiala e Antoine Nzita Mbemba
  Associação Tratado de Simulambuco
  FLEC - Assina: Joel Batila
  COMUNICADO / NECROLOGIA
  Assina: Raul Danda
  Conferência de Agostinho Chicaia

Comentrios

Nome:

E-mail:

Comentrio:


PROVRBIOS
"Kupdi tmuka ko: Nti ava kamnina."
(Ningum pode arrancar: A rvore (adulta) que j tem razes.)
Outros
Relatrio da Mpalabanda 2005 (pdf)

Relatrio da Mpalabanda 2004 (pdf)

Entrevista de Dom Duarte ao IBINDA.COM
Cartoon
Hospedagem de Sites Low Cost Jornal Digital Luanda Digital Bissau Digital Jornal de São Tomé Timor Leste Cabo VerdeMaputo Digital
Not�cias no seu site Recrutamento Estatuto editorial Ficha técnica Contactos Publicidade Direitos autorais